CAC40 4 854 -0,9%  Dow 24 101 -2,0%  EStoxx50 3 093 -0,6%  Dollar 1,1308 0,0% 
SBF120 3 858 -0,9%  Nasdaq 6 911 -2,3%  FTSE100 6 845 -0,5%  Pétrol 60,4 -2,2% 
CAC M.60 11 915 -1,0%  S&P 500 2 600 -1,9%  Nikkei 21 375 -2,0%  Or 1 237 -0,1% 

10/10/2018 15:31:11

Wall Street, prudente face aux incertitudes, ouvre en baisse


New York (AFP): Wall Street, inquiete de l'ouragan Michael aux Etats-Unis, de la hausse des taux d'interet americains et des incertitudes de l'economie mondiale, a ouvert en baisse mercredi.

di.

Vers 14H25 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, cédait 0,90%, à 26.192,62 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, abandonnait 1,55%, à 7.618,13 points.

L'indice élargi S&P 500 perdait 0,93%, à 2.853,57 points.

La Bourse de New York avait terminé en ordre dispersé mardi, les investisseurs faisant preuve de prudence face aux fluctuations sur les taux d'intérêt aux Etats-Unis et à l'approche de la saison des comptes trimestriels d'entreprises: le Dow Jones avait perdu 0,21% et le Nasdaq gagné 0,03%.

"L'actualité est riche ce matin mais aucune information n'agite les marchés autant que l'ouragan Michael agite les eaux du golfe du Mexique" a commenté Patrick O'Hare, de Briefing.

Avec des vents de 220 km/h, l'ouragan Michael, décrit comme "extrêmement dangereux", s'apprêtait à frapper mercredi les côtes de Floride, Etat placé en état d'urgence, où des dizaines de milliers d'habitants ont été appelés à évacuer.

Le passage de cet ouragan suscitait des inquiétudes sur la croissance américaine, celles-ci étant par ailleurs également alimentées par "les taxes douanières accrues, la hausse des taux d'intérêt, les anticipations de croissance du Fonds monétaire international revues à la baisse, la hausse des coûts pour les entreprises, la pression des taux de change et la ralentissement de la demande", a énuméré M. O'Hare.

- Sears s'effondre -

Parmi cette liste, la hausse des taux d'intérêt américains reste particulièrement "dans le viseur des observateurs", ont souligné les analystes de Wells Fargo.

Le taux d'intérêt sur la dette américaine à 10 ans restait mercredi proche de ses plus hauts depuis 2011 et évoluait à 3,227%, contre 3,206% la veille à la clôture.

Le taux sur la dette américaine à 30 ans s'affichait quant à lui à 3,391%, contre 3,369% mardi soir.

La publication mercredi de l'indice des prix à la production (PPI) permettait en outre à ces taux de se maintenir à un niveau élevé alors que "rien dans ce rapport ne suggère que la banque centrale américaine (Fed) pourrait dévier d'une hausse de taux d'intérêt lors de sa réunion de décembre", a affirmé M. O'Hare.

Les hausses de taux de la Fed pèsent sur les taux d'emprunts américains et renchérissent le coût du crédit pour les ménages et les entreprises.

Fait marquant à l'ouverture de Wall Street, la chaîne de magasins Sears s'effondrait de 30% alors que l'entreprise se préparerait à une éventuelle faillite, d'après le Wall Street Journal.

Déjà mal en point depuis le début du mois, le secteur technologique continuait à souffrir, victime des incertitudes économiques et d'un climat de défiance après une nouvelle faille informatique annoncée lundi par Google, filiale d'Alphabet.

Alphabet lâchait 1,87%, Facebook 1,69% et Apple 1,45%.

Les valeurs technologiques regroupées au sein d'un sous-indice du S&P 500 ont perdu 5,9% depuis jeudi.

Egalement au sein du secteur technologique, Snap reculait de 1,86% après l'annonce mercredi du lancement de programmes scénarisés au sein du réseau social.

Ajouter une émission

Infos

  • Actualités des Actions
  • Tous les articles
pagehit