CAC40 4 995 -0,2%  Dow 20 661 0,0%  EStoxx50 3 421 -0,3%  Dollar 1,0793 0,0% 
SBF120 3 951 -0,3%  Nasdaq 5 822 0,5%  FTSE100 7 325 -0,7%  Pétrol 51,0 0,6% 
CAC M.60 12 401 -0,4%  S&P 500 2 348 0,2%  Nikkei 19 084 0,2%  Or 1 246 -0,1% 

11/01/2017 15:57:19

Wall Street ouvre près de l'équilibre


New York (AFP): Wall Street a ouvert proche de l'equilibre mercredi, avec pour principal horizon, en cours de seance, la premiere conference de presse de Donald Trump depuis son election en novembre:

re: le Dow Jones prenait 0,10% alors que le Nasdaq concédait 0,04%.

Vers 14H40 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avançait de 19,19 points à 19.874,72 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, reculait de 2,26 points à 5.549,56 points. L'indice élargi S&P 500 perdait 1,07 point, soit 0,05%, à 2.267,83 points.

Mardi, la Bourse de New York avait terminé sans tendance à l'issue d'une séance particulièrement hésitante en l'absence de nouvelles économiques fraîches: le Dow Jones avait perdu 0,16% alors que le Nasdaq avait avancé de 0,36%.

A dix jours de sa prise de fonction à la tête de la première puissance mondiale, Donald Trump doit s'exprimer à 11H00 (16H00 GMT) dans la Trump Tower, au coeur de Manhattan à New York.

"Les opérateurs de marché vont chercher des indications sur son plan pour renforcer l'économie américaine", ont expliqué les analystes de la banque Wells Fargo dans une note.

Les investisseurs espèrent obtenir plus de détails sur les promesses de relance des dépenses d'infrastructures, de baisses d'impôts et de réduction des réglementations pesant sur certains secteurs de l'économie, toutes choses ayant contribué à déclencher une forte hausse de la Bourse de New York.

Le Dow Jones a pris près de 9% depuis l'élection de Donald Trump début novembre.

Dans l'immédiat, "cette atmosphère d'hésitation est peut-être plus liée à la politique qu'à quoi que ce soit d'autre", a indiqué Patrick O'Hare, de Briefing, dans une note.

Avant même la conférence de presse, les accusations - non confirmées - selon lesquelles les services russes ont collecté des documents compromettants sur le président élu américain concentraient l'attention des investisseurs sur la politique.

En même temps, les auditions des futurs ministres de Donald Trump se poursuivaient devant le Sénat avec au menu mercredi celle de Rex Tillerson, ancien patron du géant pétrolier ExxonMobil, pressenti pour diriger la diplomatie américaine.

Sur le plan des entreprises, l'approche de la saison des résultats trimestriels et annuels, dont le coup d'envoi symbolique sera donné par plusieurs grandes banques vendredi, avaient également tendance à renforcer cette posture attentiste.

Le marché obligataire était sans franche direction, le rendement des bons du Trésor à 10 ans s'affichant à 2,376%, comme mardi soir, et celui des bons à 30 ans baissant à 2,965%, contre 2,968% précédemment.

Ajouter une émission

 

Infos

  • Actualités des Actions
  • Tous les articles
pagehit