CAC40 5 357 -0,8%  Dow 24 575 0,0%  EStoxx50 3 556 -0,7%  Dollar 1,1798 -0,2% 
SBF120 4 169 -0,2%  Nasdaq 6 875 0,0%  FTSE100 7 448 -0,7%  Pétrol 63,0 0,4% 
CAC M.60 14 439 -0,3%  S&P 500 2 659 -0,2%  Nikkei 22 694 -0,3%  Or 1 254 -0,1% 

16/02/2017 16:02:39

Nouveaux records peu après l'ouverture à Wall Street qui reste hésitante


New York (AFP): Malgre quelques hesitations de Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq ont battu de nouveaux records peu apres l'ouverture jeudi et prenaient respectivement 0,03% et 0,06% Vers 15H20...

p>Vers 15H20 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avançait de 7,00 points à 20.618,86 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 3,47 point à 5.822,91 points. L'indice élargi S&P 500 reculait en revanche de 2,10 points, soit 0,09 %, à 2.347,15 points.

Mercredi, la Bourse de New York, toujours stimulée par les promesses du président américain Donald Trump, avait nettement monté pour finir à de nouveaux sommets: le Dow Jones avait progressé de 0,52% et le Nasdaq de 0,64%.

Alors que la plupart des analystes s'attendaient à ce que les marchés d'actions marquent le pas après leur forte hausse depuis une semaine, Wall Street a de nouveau montré sa vigueur en montant légèrement.

"Quand +tout le monde+ s'attend à un repli et que ce repli n'arrive pas, on peut avoir des séances comme mercredi forçant les investisseurs à passer à l'action par peur de manquer de futurs gains", a prévenu Patrick O'Hare de Briefing dans une note.

La Bourse grimpe depuis une simple déclaration le 9 février du président américain promettant qu'il allait dévoiler une réforme fiscale "phénoménale" dans les semaines à venir.

M. Trump s'est d'ailleurs félicité jeudi des records battus à Wall Street dans l'un de ses tweets matinaux dont il est coutumier.

Sur le front des indicateurs, l'activité manufacturière de la région de Philadelphie, un des baromètre du pays, a fortement progressé en février, selon l'indice de l'antenne locale de la Réserve fédérale (Fed) .

La légère baisse des mises en chantier de logements en janvier a été compensée par une révision à la hausse des chiffres du mois précédent.

Quant aux inscriptions hebdomadaires au chômage, elles sont restées faibles, augmentant moins que prévu.

"Il n'y pas vraiment de raison de se plaindre de l'économie avec une amélioration de l'immobilier et de l'industrie et un marché du travail qui reste tendu", a résumé l'économiste indépendant Joel Naroff dans une note.

- Cisco monte -

Du côté des entreprises, le site d'avis en ligne TripAdvisor reculait de 7,10% à 48,96 dollars, les analystes s'inquiétant de ses bénéfices en 2017 soient rognés par de lourds investissements.

Les résultats de l'équipementier américain en télécoms Cisco ont continué de reculer mais un peu dépassé les attentes au deuxième trimestre de son exercice décalé. Son titre prenait 3,28% à 33,90 dollars.

La chaîne de magasins de compléments alimentaires GNC était nettement sanctionnée après avoir annoncé des pertes nettes pour le dernier trimestre et pour 2016. Le groupe qui a également suspendu le versement de son dividende trimestriel plongeait de 12,98% à 7,24 dollars.

Les résultats trimestriels du groupe de cosmétiques Avon ont déçu et son titre chutait de 16,30% à 4,90 dollars.

L'assureur santé Molina Healthcare a accusé des pertes nettes au dernier trimestre mettant et chutait de 17,23% à 49,57 dollars.

Le marché obligataire montait un peu, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 2,466%, contre 2,492% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,056%, contre 3,079% précédemment.

Ajouter une émission

Infos

  • Actualités des Actions
  • Tous les articles
pagehit