CAC40 5 349 -0,2%  Dow 24 665 0,6%  EStoxx50 3 561 0,1%  Dollar 1,1777 0,1% 
SBF120 4 169 -0,2%  Nasdaq 6 925 1,0%  FTSE100 7 491 0,6%  Pétrol 63,3 -0,2% 
CAC M.60 14 411 -0,2%  S&P 500 2 675 0,9%  Nikkei 22 553 -0,6%  Or 1 255 0,3% 

06/12/2017 09:04:19

La Bourse de Paris reste maussade à la mi-séance


Paris (AFP): La Bourse de Paris restait maussade mercredi a mi-seance (-0,50%), les investisseurs peinant a trouver des raisons de se reprendre, sur fond de baisse des secteurs technologiques et...

bancaires.

A 12H11 (11H11 GMT), l'indice CAC 40 cédait 27,10 points à 5.348,43 points dans un volume d'échanges de 966 millions d'euros. La veille, l'indice avait fini en recul de 0,26%.

Après une ouverture dans le rouge, la cote parisienne n'a pas réussi ensuite à changer de tendance. L'élan donné en début de semaine par le vote par le Sénat américain de la réforme fiscale promise par Donald Trump n'aura finalement guère tenu plus de 24 heures.

"Les marchés subissent des prises de bénéfices et s'inscrivent dans une période d'indécision qui pourrait durer encore quelque temps", a relevé dans une note Franklin Pichard, le directeur général de Kipling Finance.

"Les incertitudes liées au début des négociations la semaine prochaine au Congrès entre les textes votés par la chambre des représentants et le sénat américain pour trouver un moyen de finaliser la réforme fiscale continuent de peser sur les marchés", poursuit-il.

Les opérateurs de marché restaient par ailleurs attentifs au vote du budget outre-Atlantique. En effet, le Congrès américain a jusqu'à vendredi soir pour voter des crédits fédéraux et éviter une fermeture des administrations, un "shutdown" que la majorité républicaine exclut absolument.

Du côté des indicateurs, la séance sera notamment animée outre-Atlantique par les chiffres ADP de l'emploi dans le secteur privé pour novembre, prélude au rapport mensuel du ministère du travail qui sera dévoilé vendredi.

Les Etats-Unis publieront également les chiffres de la productivité au troisième trimestre ainsi que les stocks hebdomadaires de pétrole brut.

Avant cela, l'Allemagne a dévoilé ses commandes industrielles pour octobre, lesquelles ont déjoué favorablement les attentes, leur volume progressant de 0,5% sur un mois.

Elior Group chutait de 9,24% à 16,60 euros, pénalisé par un résultat net en baisse de 15,4% pour son exercice décalé 2016/17.

Le secteur bancaire était aussi en berne à l'image de Crédit Agricole (-1,78% à 13,83 euros) et Société Générale (-1,04% à 42,29 euros).

BNP Paribas était également morose (-0,91% à 62,93 euros). L'Autorité des marchés financiers (AMF) a conclu un accord avec la banque, mise en cause pour la faiblesse de ses obligations de contrôle de la transmission d'informations privilégiées, prévoyant le versement d'une transaction financière de 390.000 euros.

Le secteur technologique était déprimé dans le sillage du Nasdaq la veille. STMicroelectronics reculait de 2,80% à 18,24 euros, Technicolor cédant 3,42% à 3,05 euros et Soitec 2,11% à 59,41 euros.

Ajouter une émission

Infos

  • Actualités des Actions
  • Tous les articles
pagehit