CAC40 5 114 -0,6%  Dow 21 675 -0,4%  EStoxx50 3 446 -0,5%  Dollar 1,1760 0,3% 
SBF120 4 088 -0,7%  Nasdaq 6 217 -0,1%  FTSE100 7 324 -0,9%  Pétrol 52,9 4,1% 
CAC M.60 13 785 -0,8%  S&P 500 2 426 -0,2%  Nikkei 19 470 -1,2%  Or 1 285 -0,2% 

11/08/2017 09:01:48

La Bourse de Paris reste en berne après Wall Street


Paris (AFP): La Bourse de Paris s'etiolait toujours apres l'ouverture en legere hausse de Wall Street (-0,98%), les investisseurs presents sur le marche preferant vendre leurs positions,...

circonspects alors que les tensions géopolitiques subsistent.

A 15H44 (13H44 GMT), l'indice CAC 40 reculait de 50,17 points à 5.065,06 points, dans un volume d'échanges de 1,9 milliard d'euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,59%.

La cote parisienne a débuté en baisse et a accentué son recul au cours de matinée dans un contexte rendu morose par les développements géopolitiques.

"Si la tendance négative se confirmait, les indices européens pourraient connaître leur plus mauvaise semaine depuis 9 mois", notent les experts de Mirabaud Securities Genève.

"Donald Trump a jeté de l'huile sur le feu hier en affirmant qu’il n’avait peut-être été assez dur en promettant +la feu et la colère+ si jamais Pyongyang poursuit ses provocations", ont estimé de leur côté les analystes de Aurel BGC.

"Outre le regain de tensions géopolitiques, l'enjeu pour les marchés européens consiste également à déterminer si Wall Street est mûr pour une correction de plus grande ampleur, sachant que les mouvements baissiers sont restés timides outre-Atlantique depuis le début de l'année, jusqu’à présent en tout cas", poursuivent-ils.

Du côté des indicateurs, l'inflation était le chiffre du jour. L'inflation mensuelle aux Etats-Unis a légèrement accéléré en juillet, mais à un niveau inférieur aux attentes. Sur un an et en données brutes, elle a grimpé de 1,7%

L'Allemagne a de son côté annoncé une croissance de 1,7% de son inflation pour le même mois, et la France un recul de 0,3% en juillet en raison des soldes d'été et d'un nouveau recul de l'énergie.

Sur le terrain des valeurs, le secteur bancaire était affecté par ce contexte difficile, Société Générale perdant 1,34% à 47,25 euros, BNP Paribas 1,09% à 65,96 euros et Crédit Agricole 0,76% à 15,09 euros.

Les valeurs minières souffraient particulièrement des incertitudes géopolitiques à l'instar d'ArcelorMittal (-3,58% à 22,11 euros) ou Aperam (-2,24% à 41,94 euros).

Les titres liés au secteur pétrolier étaient également touchés à l'image de TechnipFMC (-1,74% à 22,62 euros) ou Total (-1,62% à 42,84 euros).

ADP reculait de 1,15% à 141,10 euros. Les aéroports parisiens ont enregistré en juillet un trafic en hausse de 4,3% avec une forte progression sur toutes les régions du monde, en particulier l'Afrique et l'Outre-mer.

Ajouter une émission

Infos

  • Actualités des Actions
  • Tous les articles
pagehit